Passer au contenu

Abel Tasman Coast Track

Le parc national d’Abel Tasman

Nous sommes depuis trois jours à Kaiteriteri, petite ville au bord de la mer, aux portes du Parc National d’Abel Tasman.

 

C’est le plus petit parc national de Nouvelle Zélande, mais c’est aussi le plus visité.
Il y a donc un peu plus de monde que dans les lieux que nous avons vus jusqu’à présent, mais cela reste très raisonnable.

Une plage d'Abel Tasman

Le paradis des randonneurs

L’intérêt de ce coin, c’est l’Abel Tasman Coast Track. C’est un sentier de randonnée sur le littoral, qui fait une soixantaine de kilomètres. On peut le parcourir en 3 à 5 jours.
Nous avons choisi de nous baser dans un camping, et de faire des petits bouts du parcours.

Nous avons tout d’abord marché sur la première portion du sentier, de Marahau jusqu’à Apple Tree Bay. Le problème c’est qu’il fallait refaire le chemin en sens inverse pour retourner au Van.

Aujourd’hui, nous avons emprunté un bateau taxi. C’est la solution idéale pour parcourir le parc. On choisit un tronçon de parcours, le bateau nous dépose au départ le matin et nous récupère à l’arrivée en fin de journée.
Nous avons marché depuis Medlands Beach jusqu’à Anchorage, soit 11km, avec un petit détour pour voir les Cleopatra Pools.

Cleopatra pool à Abel Tasman en Nouvelle Zélande

 

On a croisé pas mal de familles de Wekas le long de la côte.

Une famille de Weka à Abel Tasman en Nouvelle Zélande

 

C’est vraiment le paradis du randonneur. Pas trop de dénivelé, la majorité du parcours est ombragé, avec plein de petites plages sur la route pour faire des pauses.
Le vrai avantage est que le parc est inaccessible en voiture. Il y a donc au final peu de monde sur les chemins et sur les plages et aucun aménagement « en dur ».

Après presque 2 000 km sur l’Ile du Sud, on a vraiment apprécié de se poser pendant trois jours. Abel Tasman est un merveilleux endroit qu’on recommande de voir !

Un Commentaire

  1. beaume danielle beaume danielle

    encore merci pour ces paysages sublimes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :