Passer au contenu

Un très long voyage pour Christchurch

Un très long voyage pour Christchurch

La Nouvelle Zélande ça se mérite. 48h de voyage depuis Paris, dont 22h d’avion. Paris-Dubaï, Dubaï-Sydney, Sydney-Christchurch.

On vous passe les détails mais on est morts 😉

Je me souviens d’être arrivée complètement cassée après certains vols transatlantiques de 6 ou 7h avec des avions plus petits : mal aux genoux, au dos… J’appréhendais vraiment ce long voyage en avion. Mais fort heureusement, on a eu la chance de voyager en A380. Et ça fait vraiment toute la différence. Mais la lassitude du voyage + le décalage horaire de 12h ont quand même un effet sur notre organisme 🙂

Mais l’excitation de faire nos premiers pas en Nouvelle Zélande a quand même été plus forte que la fatigue.

 

christchurch

Nos premiers pas en Nouvelle Zélande

Le premier contact avec les néo-zélandais est conforme à nos attentes. Tout le monde est hyper gentil, même les chauffeurs de bus et… les douaniers ! Domi a eu droit aux félicitations de la dame qui contrôle les chaussures de rando, car les siennes étaient parfaitement nettoyées.

Il faut préciser que la douane en Nouvelle Zélande c’est un concept très différent de partout ailleurs. On passe simplement son passeport dans une machine et on clique pour indiquer qu’on a bien compris qu’on ne pouvait pas rester plus de trois mois dans le pays. C’est donc ultra rapide.

En revanche, une heure d’attente dans la « zone de protection biologique », où on nous pose plein plein de questions sur le matériel emmené, afin d’être sûrs qu’on ne risque pas d’introduire une petite graine qui pourrait bouleverser l’éco-système. Si vous voyagez prochainement dans ce merveilleux pays, je vous conseille de jeter un oeil au site gouvernemental néozélandais sur la biosécurité.   Vous devez lire attentivement tout ce qui se rapporte au matériel de camping (tentes, chaussures etc). Surtout, ne plaisantez pas avec ce sujet, vous risquez jusqu’à 400 NZ$ pour tout objet non déclaré.

On a quand même réuni nos dernières forces pour aller visiter Christchurch, qui est notre point d’arrivée en Nouvelle Zélande.

Christchurch, une ville en reconstruction

Christchurch, c’est la capitale de l’île du Sud. L’aéroport international est très souvent l’étape finale des voyageurs en Nouvelle Zélande, qui terminent leur road trip par l’île du Sud. Mais comme nous avons fait le périple inverse, on commence par là. (Et nous finirons par Auckland)

Le séisme de 2011, qui a fait 185 victimes, a fortement marqué la ville. De nombreux bâtiments sont abandonnés et semblent en sursis. La reconstruction avance doucement, mais les initiatives créatives se multiplient dans la ville pour lui donner un nouvel élan.

Cette renaissance de Christchurch est particulièrement visible dans le quartier de Cathedral Square, où vous pourrez voir les ruines de la cathédrale, qui sont devenues l’emblème de la catastrophe de 2011.

christchurch_memorialchristchurch_cathedralchristchurch_earthquake

Nous traversons quelques rues en mode semi-zombie, car le voyage et les douze heures de décalage horaire font leur petit effet. Malheureusement, notre dernière nuit dans un vrai lit ne sera pas réparatrice, décalage horaire oblige !

christchurch_scultpure

Demain l’aventure commence vraiment avec la récupération de notre van…

 

2 Commentaires

  1. Sophie Sophie

    Profitez bien sûr cette belle île
    Bisous à vous deux

  2. Bon voyage, ça va être chouette ! Et merci de nous le partager !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :