Passer au contenu

Coromandel : Good for your Soul

Avant de quitter Rotorua pour la péninsule de Coromandel, nous faisons un détour par The Redwoods, magnifique forêt où les séquoias géants de Californie introduits au début du XXème siècle  se sentent comme chez eux dans la région.

On prend ensuite la route vers la péninsule.

Notre première étape sera la Hot Water Beach, une plage à forte activité géothermique où il suffit de creuser un peu dans le sable pour se faire une piscine d’eau chaude. Malheureusement le coin est bien trop connu et la plage bondée.

J23-7797

On se serait bien baignés si ce n’est que la hauteur des vagues, les rochers immergés, la force des courants et les panneaux « baignade interdite – danger de mort » nous ont un peu refroidis.

Le lendemain matin on essaie d’être prêts assez tôt pour pouvoir admirer avant les autres touristes la célèbre Cathedral Cove, une arche naturelle sur une plage difficile d’accès. Ça se joue à quelques minutes prêt, tant le spot est recherché par les photographes.

Nous prenons ensuite un peu plus le temps de découvrir la région de Coromandel. C’est pour l’instant ce que l’on a vu de plus beau dans l’île du Nord, avec ces collines abruptes d’un vert presque irréel, donnant sur le Pacifique.

En revanche la météo rappelle plus l’Irlande avec ses giboulées, et les routes quant à elles évoquent plus les pistes de la jungle amazonienne. Faisant confiance à une appli GPS sadique, nous empruntons un raccourci à travers la cambrousse qui nous semble nous faire frôler la mort à chaque virage. Après 20km de pistes non goudronnées et sous la pluie, un panneau « attention traversée de cochons » nous permet de nous arrêter pour souffler un peu, car nos nerfs sont soumis à rude épreuve.

Et nous découvrons par la même occasion une ferme de cochons à moitié sauvages, dont quelques porcinets adorables, et faisons la connaissance de leur sympathique propriétaire qui ressemble en tout point, à part la taille, à un hobbit. On ne comprend pas un traître mot de son anglais mais nous rions en même temps que lui, donc tout va bien, on fait comme si.

Soyez le Premier à Commenter

  1. Surfer Surfer

    Magnifiques paysages. Merci pour vos retours par ce blog de ce pays que je découvre chaque jour par vos publications. Bonne continuation à vous 2! Bises.

  2. Aude Aude

    J’adore !! Je vous rejoins quand ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :