Passer au contenu

Les péninsules de Tröllaskagi et Vatnsnes

Pour découvrir les merveilles de l’Islande, il faut parfois savoir s’éloigner de la route circulaire. Dans le nord du pays, nous avons choisi de nous aventurer dans la péninsule de Tröllaskagi et la péninsule de Vatnsnes.

La péninsule de Tröllaskagi

En quittant Akureyri, on longe la rive ouest de l’Eyjafjörður en traversant plusieurs petits villages de pêcheurs. Le plus grand d’entre eux, Dalvík, est le lieu de départ du ferry pour rejoindre l’île de Grimsey sur le cercle polaire. On y trouve aussi une jolie plage, face au fjord.

La plage de Dalvik

Juste à la sortie de Dalvík, les choses sérieuses commencent. Pour rejoindre le village de Siglufjörður, on doit emprunter trois tunnels, dont un de 4 kilomètres, à une seule voie, mais à double sens ! Avant la construction de ces tunnels, la ville était coupée du monde une partie de l’année. C’est d’ailleurs ici qu’a été tournée la série islandaise à succès Trapped.

Une fois les tunnels franchis, on est vraiment récompensés par la beauté du lieu. Siglufjörður est un de nos coups de coeur en Islande, avec sa marina, ses maisons colorées, et sa vue époustouflante sur le Fjord.

Jusqu’à la fin des années 60, Siglufjörður était un important port de pêche au hareng. Avec l’arrêt de l’activité, le village est devenu un lieu paisible, avec une atmosphère très particulière. L’activité se concentre autour de la marina et de sa vue magnifique, où deux restaurants ont été aménagés dans d’anciens hangars.

Le soleil étant pour une fois de la partie, on a vraiment du mal à quitter ce lieu magique. Pourtant, la route 76 qu’on emprunte pour rejoindre Hofsós est à nouveau un régal pour les yeux (mais pas pour les nerfs). On longe le Skagafjörður, et c’est comme un avant goût des paysages des Fjords de l’ouest.

On arrive finalement à Hofsos, dernière étape de la péninsule de Tröllaskagi, où on peut admirer de magnifiques roches basaltiques sur la plage.

Le détour par Tröllaskagi est donc validé, et on considère cette péninsule comme un indispensable de l’Islande.

La péninsule de Vatnsnes

La péninsule de Vatnsnes, bien plus courte que celle de Tröllaskagi, peut facilement se parcourir en une demi-journée via la route 711. 82 kilomètres de gravel road, où vous ne croiserez pas grand monde à part quelques moutons.

Le premier spot valant le détour est Hvítserkur, un gros rocher dans la mer, sensé être en forme de Troll. J’y vois plutôt un rhinocéros en train de boire …

En poursuivant la route, on arrive à Illugastadir, où nous allons avoir la chance d’observer notre première colonie de phoques islandais (nous en reverrons plus tard dans les Fjords de l’Ouest). Il faut marcher seulement une dizaine de minutes pour atteindre le lieu d’observation. Il faut savoir que la zone est envahie par les sternes, donc faites particulièrement attention en période de nidification. On s’est fait quelques frayeurs, et on a pas mal couru sur le chemin pour éviter les vols en piqué au dessus de nos têtes …

Une fois arrivés sur place, on trouve des jumelles dans une petite cabane pour mieux observer les phoques. L’endroit est très sympa.

De ces deux escapades en dehors de la route circulaire, nous avons clairement préféré Tröllaskagi, Le village de Siglufjörður nous semble même être un incontournable du Nord de l’Islande. N’hésitez pas à aller également observer les phoques de la péninsule de Vatnsnes, surtout si vous n’avez pas prévu de vous rendre dans les Fjords de l’Ouest.

Soyez le Premier à Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :